Avez-vous des potes bi ?

Vos états d'âme, vos coups de gueule, vos révélations...
Pablobi
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 217
Enregistré le : il y a 1 an
Orientation sexuelle : Bisexuel
Localisation : Ile de France
Gender :
Âge : 40

Re: Avez-vous des potes bi ?

Message par Pablobi » il y a 1 an

En voilà une bonne question.

Des amis bi, pan, trans, gay, j'en ai, mais aucun qui est au courant de mon orientation. Je suis pour eux un hétéro dans une société hétéronormé. Du coup, je peux pas dire que j'ai ne serait-ce qu'un.ami avec qui discuter de ce que c'est qu'être bi.

Avatar du membre
Ascagne
Biblioman
Messages : 5170
Enregistré le : il y a 13 ans
Orientation sexuelle : Bisexuel
Localisation : Paris
Âge : 35
Contact :

Re: Avez-vous des potes bi ?

Message par Ascagne » il y a 1 an

Si tu as des amis bi ou pan, je peux te demander pourquoi tu n'en as mis aucun au courant ? Est-ce que c'est un problème de confiance, de peur que ça ne s'ébruite, ou bien parce que tu n'es pas assez proche de ces amis-là en particulier pour te confier à eux ? Ça fait beaucoup de bien de pouvoir parler avec d'autres bi.
De mon côté, j'ai eu la chance de rencontrer plusieurs nouveaux/nouvelles ami-e-s au moment où je me suis découvert bi. Du coup, je me suis présenté comme tel, et j'ai été très bien accepté. C'était un grand soulagement. Au travail, par contre, je n'en parle pas, mais il faut dire que je suis plus généralement discret sur ma vie privée et que je ne parle pas du tout de ma vie amoureuse (en dehors du fait d'être en couple stable).
Mon beau-frère Silvius tient le Biplan, un blog sur la bisexualité (actualités, militantisme, réflexions de fond). Passez donc voir, si le coeur vous en dit :
https://lebiplan.wordpress.com/

Pablobi
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 217
Enregistré le : il y a 1 an
Orientation sexuelle : Bisexuel
Localisation : Ile de France
Gender :
Âge : 40

Re: Avez-vous des potes bi ?

Message par Pablobi » il y a 1 an

Et bien, j'ai assez vu, dans mon entourage, de traîtrises, d'outing, etc, que je ne me risquerais pas. J'arrive déjà pas à le dire à ma moitié en qui.j'ai confiance...

Avatar du membre
gaby
bygawatt
Messages : 4324
Enregistré le : il y a 16 ans
Orientation sexuelle : je n aime pas les restrictions
Localisation : rouen
Gender :
Âge : 55

Re: Avez-vous des potes bi ?

Message par gaby » il y a 1 an

Lorsque j'ai assumé la bisexualité j'ai rencontré beaucoup de mes amis actuels qui sont homo ou bi. Beaucoup de ces amis sont des gens que j'ai rencontré ici ou bien sur des sites gays. Alors au début nous avons beaucoup parlé orientation sexuelle, amoureuse etc.. mais maintenant 15 ou 20 ans plus tard ce n'est pas ce qui fait que nous sommes restés amis mais tout le reste. Et pour nos amis hétéros qui le sont depuis tout autant de temps, amis pas hétéro !! Parfois certains le savent d'autre pas, ca dépend si cela apporte quelque chose à la relation. Certains d'entre nous avons des grands enfants qui sont eux-mêmes gays ou bi.
Quant au bureau je n'en parle pas, ce n'est pas le lieu mais lors de discussion houleuses sur l'orientation sexuelle j'ai tendance à prendre des positions qui pourraient me griller, je pense d'ailleurs que certains se posent des questions.
pour vivre heureux, vivons heureux

Avatar du membre
Sylphiide
Biberon
Biberon
Messages : 46
Enregistré le : il y a 5 ans
Orientation sexuelle : Bisexuelle
Âge : 30

Re: Avez-vous des potes bi ?

Message par Sylphiide » il y a 1 an

Je déterre ce sujet car il m'a fait me poser une question : est-ce parce qu'on a des personnes bi dans notre entourage qu'on doit leur dire et discuter forcément de bisexualité, ou de notre vécu de notre orientation sexuelle ?

Je pose la question car j'ai des connaissances et amis bi, mais je ne leur ai pas forcément dit en retour... essentiellement parce qu'il y avait d'autres personnes dans le cercle de discussion à ce moment là. J'ai des copains, amis homo,et de la famille aussi...pourtant je ne leur ai pas dit car, soit j'en éprouve pas le besoin, je pensais que ça n'apporterait rien à la situation, ou ne m'apporterait rien de leur dire. Possible que je me "out" si je dois défendre certaines valeurs, ou positions. Les personnes bi au courant de mon orientation sont aussi celle qui savent comment je la vis (alors qu'elles la vivent totalement différemment...avec moins de prises de têtes je dirais), et c'est parce que ce sont des (ami.e.s) personnes auxquelles j'ai ouvert d'autres parcelles de mon intimité... c'est un tout !

Comme je suis en couple hétéro depuis pas mal d'années et qu'on a l'air du couple "idéal" comme d'autres disent, on me range aussi très facilement dans la catégorie hétéro "sage". Ce préjugé qui me sert bien parfois, me rend aussi flemmarde et me donne moins envie de partager mon orientation car j'aurai le sentiment de devoir me justifier. Au travail c'est pareil. Parfois ça m'agace de me sentir au fond de mon placard, je ressens de plus en plus le besoin de ne pas dissimuler cette partie de moi. Je verrai bien commet ça se passera :)

Envolée
Bidule
Bidule
Messages : 73
Enregistré le : il y a 1 an
Orientation sexuelle : Bisexuelle
Gender :
Âge : 34
Contact :

Re: Avez-vous des potes bi ?

Message par Envolée » il y a 1 an

Sylphiide a écrit :
il y a 1 an
Je déterre ce sujet car il m'a fait me poser une question : est-ce parce qu'on a des personnes bi dans notre entourage qu'on doit leur dire et discuter forcément de bisexualité, ou de notre vécu de notre orientation sexuelle ?

Personnellement je pense que non.
Je pense que chacun est libre de divulguer sa sexualité ou non.

Je n'ai pas, à ma connaissance, de personne bi dans mon entourage. Ou alors je l'ignore.

Je suis comme toi, j'ai une étiquette d'hétéro sage et ça me va bien. C'est petit ici et j'ai pas envie que ça s'ébruite auprès de mes clients/collègues etc.

Dolyak
Biberon
Biberon
Messages : 31
Enregistré le : il y a 1 an
Orientation sexuelle : Hétéroflexible
Localisation : Dans une forêt noire
Gender :
Âge : 29

Re: Avez-vous des potes bi ?

Message par Dolyak » il y a 1 an

Je pense aussi que rien devrais nous forcer à un genre de "devoir de reconnaissance" entre personnes avec la même orientation.
Les personnalités, les caractères s'accordent ou non et ensuite on dévoile éventuellement des choses plus intimes (au risque de faire grincer des dents).
Mais une fois que j'ai dis ça..
Je comprends aussi un peu le raisonnement des Bi militant(e)s. Peut être que le fait d'afficher son orientation à tous facilite la banalisation et in fine l'acceptation de cette orientation par la société. Le fait de voir plus de personnes ouvertement Bi autour de soi permettrais à certains bi refoulés une meilleure acceptation de leurs envies et peut être qu'il seraient même plus prompt à confier leur bisexualité sur le long terme.

Je vais prendre un exemple :
J'ai une voisine qui est Bi. On le sais car le jour de son arrivée elle est venue se présenter avec sa compagne de l'époque.
Et qu'ensuite elle à fréquenté des mecs. Ce n'est pas un sujet qu'elle aborde d'elle même, c'est sa vie privée et je respecte donc je pose pas de questions. On est de toute façon pas assez proche pour vraiment parler de ce genre de choses.

Si on devenais plus proches, je ne pense pas (aujourd'hui) que je lui parlerais de mes attirances. Car c'est un petit village où les ragots circulent vites ici aussi, et surtout je ne sais pas quel niveau de confiance je peux lui accorder.
Mais si on habitait en ville les choses seraient surement différentes. Je crois que j'aurais moins de mal à me confier, car la ville permet de se fondre dans la masse, de changer de voisins plus facilement et rapidement si besoins.

Question psychologie maintenant :

Je crois savoir qu'on a des caractères différents donc je suis déjà pas certain que ça puisse devenir une amie un jour.
Enfin peut être que nos caractères pourraient s'accorder mais pas dans le registre de l'amitié j'imagine...
Et elle à quasi 10 ans de plus que moi donc pas la même expérience ni le même vécu non plus.
Ce qui ne facilite pas forcément les choses pour se confier.
Mais surtout je suis moi même victime de certains "préjugés" envers les Bi, y compris à cause de cette voisine.
Car son ex compagne (relation longue) était très masculine, vous voyez le cliché du camionneur? Bha voila.
D'ailleurs elle conduisais des camions...^^ (cliché femme lesbienne)

J'ai appris aussi via le bouche à oreille que les mecs qu'elle aime sont eux aussi très viriles ont va dire, pour pas dire machos (cliché femme hétéro soumise). Ce qui n'est pas mon cas.
Je suis plus taiseux que grande gueule on va dire. Neutre plutôt que dominateur.
Donc à mon impression, si demain je lui dit les choses, elle risque de moins me considérer comme un "vrai mec" et au final de moins m'apprécier. De me regarder différemment à minima.
C'est bête mais c'est comme ça, question d'égo, peut importe l'orientation. On aimes pas déplaire.
Question de peur ou de préjugés aussi, je ne sais pas si une femme Bi qui aime les personnes viriles arrive toujours à voir de la virilité chez un mec Bi. J'imagine que ça dépends des mentalités oui..., mais bon. Les symboliques ont la vie dure quoi. La volonté de se protéger aussi.

Donc pour l'instant je préfère garder mon étiquette d'hétéro viril et solitaire y compris vis à vis d'elle.
Par contre j'ai déjà rencontrer une de ses amies/amantes qui pour le peu que j'ai vu, avait l'air d'avoir un caractère similaire au miens, à savoir très solitaire. Entre ça et le fait que cette amie n'habite pas sur place, j'aurais peut être plus de facilités à me confier à elle.
Donc ouai on en reviens un peu au début, question de caractères et de personnalités surement.

Navré pour le pavé :scotch:

Pablobi
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 217
Enregistré le : il y a 1 an
Orientation sexuelle : Bisexuel
Localisation : Ile de France
Gender :
Âge : 40

Re: Avez-vous des potes bi ?

Message par Pablobi » il y a 4 mois

Avec un peu plus de recul, je me permets de remonter le post.

Un an après avoir fait mon coming out à ma femme, je mesure à quel point la question du "concerné" est essentielle. Le soutien sans faille est une chose, néanmoins le dialogue au quotidien est difficile et se trouve toujours dans le cadre d'un couple hétéro normatif.

Le constat, c'est que j'ai déjà eu ces discussions libérées, sur l'oreiller, avec des partenaires. C'est nettement plus compliqué de sortir du contexte de la coucherie.

Et donc, ce sujet n'est jamais abordé dans mon entourage, et ne présage rien très bon. La sexualisation des individus se fait en général d'un point de vue négatif, la bisexualité est perçu avant tout comme ia sexualisation d'une personne avant d'être une identité.

Et j'aimerais bien pouvoir parler de façon libérée dans un cercle de confiance, d'égal à égal. Ça reste difficile à envisager concrètement, et nourrit la solitude.

Avatar du membre
Ascagne
Biblioman
Messages : 5170
Enregistré le : il y a 13 ans
Orientation sexuelle : Bisexuel
Localisation : Paris
Âge : 35
Contact :

Re: Avez-vous des potes bi ?

Message par Ascagne » il y a 4 mois

Je crois que c'est l'une des raisons qui a motivé la création d'associations spécifiques comme Bi'cause dans les années 1990 : le manque d'espaces de parole "sûrs", où l'on pouvait se confier dans un cadre bienveillant. C'est aussi ça qui a motivé la création de ce forum, d'ailleurs (et le sous-forum "Votre cas personnel" a toujours été le plus actif, depuis plus de dix ans que je viens ici).

J'aurais donc tendance à te conseiller de venir discuter ici - mais tu le fais déjà - et/ou de participer à des réunions d'associations bi ou au moins d'associations LGBT+, dont au moins une partie du personnel est normalement formé à écouter avec bienveillance et à rassurer les nouvelles et les nouveaux.
Mon beau-frère Silvius tient le Biplan, un blog sur la bisexualité (actualités, militantisme, réflexions de fond). Passez donc voir, si le coeur vous en dit :
https://lebiplan.wordpress.com/

Yukka
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 144
Enregistré le : il y a 11 mois
Orientation sexuelle : Bisexuelle
Localisation : Nord est
Gender :
Âge : 40

Re: Avez-vous des potes bi ?

Message par Yukka » il y a 3 mois

Pablobi a écrit :
il y a 4 mois
Le constat, c'est que j'ai déjà eu ces discussions libérées, sur l'oreiller, avec des partenaires. C'est nettement plus compliqué de sortir du contexte de la coucherie.

Et donc, ce sujet n'est jamais abordé dans mon entourage, et ne présage rien très bon. La sexualisation des individus se fait en général d'un point de vue négatif, la bisexualité est perçu avant tout comme ia sexualisation d'une personne avant d'être une identité.
Bonjour Pablobi,

Situation assez similaire de mon côté : transparence vis-à-vis de mes partenaires, qui ont cependant assez vite évacué le sujet comme étant une information posée une fois pour toute et ont ensuite considéré le sujet comme clos...

Côté familial: sujet totalement inabordable à l'époque où j'ai découvert ma bisexualité, contexte assez homophobe, du style "on n'a rien contre l'homosexualité, enfin seulement quand ça concerne les autres"... 20 ans plus tard, j'estime que j'ai passé l'âge de me justifier et que mes choix intimes ne regardent pas mes proches. Donc je n'en parle pas.

Dans l'entourage amical: on parle de beaucoup de choses, de divers centres d'intérêt communs, mais jamais rien sur la sexualité. Ça reste privé et personne ne pose de questions, je n'aborde pas non plus le sujet de moi-même (même si parfois ça me démange de le faire....).

En conclusion : pas de potes bi connus dans mon entourage...
Pablobi a écrit :
il y a 4 mois
Et j'aimerais bien pouvoir parler de façon libérée dans un cercle de confiance, d'égal à égal. Ça reste difficile à envisager concrètement, et nourrit la solitude.
Exactement le même ressenti chez moi: souvent, j'aimerais pouvoir partager mes idées, mes questions, mes doutes, mes découvertes... Et c'est ainsi que je me suis inscrite sur ce forum.

Mais le virtuel a ses limites, il manque tout ce qui fait la richesse des discussions réelles : les regards, les fous rires, la complicité, la convivialité autour d'un apéro, etc.

Pablobi
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 217
Enregistré le : il y a 1 an
Orientation sexuelle : Bisexuel
Localisation : Ile de France
Gender :
Âge : 40

Re: Avez-vous des potes bi ?

Message par Pablobi » il y a 3 mois

Il y a quelque chose de libérateur de parler sans devoir faire attention à ne pas se dévoiler devant des gens dont on ne connait pas la réaction potentielle.

J'adorerais pouvoir en discuter de façon libéré à l'apéro, ou pas forcément de sexualité, mais entre concernés, ce qui serait un bon entre deux entre le virtuel et l'oreiller.

Yukka
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 144
Enregistré le : il y a 11 mois
Orientation sexuelle : Bisexuelle
Localisation : Nord est
Gender :
Âge : 40

Re: Avez-vous des potes bi ?

Message par Yukka » il y a 3 mois

Pablobi a écrit :
il y a 3 mois
Il y a quelque chose de libérateur de parler sans devoir faire attention à ne pas se dévoiler devant des gens dont on ne connait pas la réaction potentielle.
Je te rejoins totalement sur le côté libérateur de pouvoir s'exprimer librement.

Pour moi, au-delà de la réaction des personnes (finalement, je me moque assez de ce que la personne peut penser en son for intérieur), c'est l'impact négatif que cela pourrait avoir sur ma situation professionnelle, qui me retient de parler.

C'est déjà assez difficile d'être reconnue compétente en tant que femme dans un milieu plutôt masculin, et de maintenir sa place, si en plus il faut gérer les jugements, les critiques, voire les mises à l'écart ou les propos déplacés (mizogynes, sexistes, homophobes, biphobes,...) qui résultent d'un coming out bi, non merci...
Pablobi a écrit :
il y a 3 mois
J'adorerais pouvoir en discuter de façon libéré à l'apéro, ou pas forcément de sexualité, mais entre concernés, ce qui serait un bon entre deux entre le virtuel et l'oreiller.
Exactement. Sans même rentrer dans des détails "sexuels", le simple fait de pouvoir dire ouvertement, sans crainte, "telle personne me plaît" ou "je peux être attirée aussi bien par un homme que par une femme", en sachant qu'on sera respecté, ce serait déjà bien.

J'envisage de me rapprocher d'une asso LGBT, justement pour pouvoir retrouver dans la vie réelle ce côté bienveillant et convivial du forum. :-)

Pablobi
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 217
Enregistré le : il y a 1 an
Orientation sexuelle : Bisexuel
Localisation : Ile de France
Gender :
Âge : 40

Re: Avez-vous des potes bi ?

Message par Pablobi » il y a 3 mois

Je trouve qu'il y a un truc un peu cringe de chercher des amis bi.
Alors évidemment, je préférerais laisser jouer le destin, mais faut bien provoquer les choses, et sans s'exposer, ça implique de compter sur l'autre. Et hors milieu, c'est vraiment compter sur une probabilité très faible.

Celà dit, chez des amis, récemment, j'ai été surpris de voir l'ouverture d'esprit de certains amis qui parlaient d'un tiers absent. Mais le fait est que la façon de qualifier cette personne était conditionné à sa sexualité.

Avatar du membre
Noctis
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 192
Enregistré le : il y a 1 an
Orientation sexuelle : Bisexuel
Localisation : Suisse
Gender :
Âge : 43

Re: Avez-vous des potes bi ?

Message par Noctis » il y a 3 mois

De mon côté, j'ai deux amis bisexuels. Je les ai rencontré dans un cadre de "rencontre sexuel". Comme j'ai besoin de bien connaître mes partenaires avant de passer à l'acte, nous avons commencé par créer une relation de confiance, en parlant de nous,en nous confiant. C'est ainsi que nous avons développé une relation amicale basée sur sur l'honnêteté et la bienveillance. Au fil du temps, nous avons découvert d'autres affinités qui a renforcé notre amitié.

Je tiens néanmoins à préciser que c'est très rare. J'ai vraiment eu de la chance de tomber sur des hommes qui fonctionnent comme moi. La plupart préfère avoir des plans sans trop poser de questions. C'est limite si le moins ils en savent sur le partenaire, le mieux ils portent. Il est arrivé des hommes interrompent la discussion, car je posais "trop" de questions...

J'ai également plusieurs amis gays avec lesquels je peux discuter et partager ma situation.

Après, ce n'est pas tant l'orientation qui importe, mais bien le fait d'avoir des personnes ouvertes et bienveillantes avec lesquelles on peut parler sans crainte d'être jugé, moqué ou autre.

Parler de sexualité, même plus de SA sexualité, avec ses proches ou ses amis reste délicat ou gênant. J'en ai parlé avec des "inconnus" dans des café sexo ou polyamoureux, c'était plus facile, car chacun vient avec son histoire et son vécu.

Pablobi
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 217
Enregistré le : il y a 1 an
Orientation sexuelle : Bisexuel
Localisation : Ile de France
Gender :
Âge : 40

Re: Avez-vous des potes bi ?

Message par Pablobi » il y a 3 mois

Noctis a écrit :
il y a 3 mois


Après, ce n'est pas tant l'orientation qui importe, mais bien le fait d'avoir des personnes ouvertes et bienveillantes avec lesquelles on peut parler sans crainte d'être jugé, moqué ou autre.

Parler de sexualité, même plus de SA sexualité, avec ses proches ou ses amis reste délicat ou gênant. J'en ai parlé avec des "inconnus" dans des café sexo ou polyamoureux, c'était plus facile, car chacun vient avec son histoire et son vécu.
Oui, il s'agit de ne plus avoir une réserve dans un coin de sa tête, de se dire qu'on pourrait créer un malaise, de s'exposer.

Évidemment, ça ne veut pas dire virer dans la lourdeur avec des allusions graveleuses. ^^

Répondre