Hétéro "ouvert" ou bi : faut-il tester les 2 types de relation pour savoir qui on est ?

Vos questions, vos inquiétudes, vos sujets personnels

Après avoir lu mon histoire, vous pensez que je suis :

Hétéro "ouvert" (hétéro sentimentalement et bi uniquement sexuellement)
0
Aucun vote
Bisexuel
2
50%
On ne peut pas conclure aussi facilement
2
50%
 
Nombre total de votes : 4
nordenfels
Bizutage
Bizutage
Messages : 2
Enregistré le : 1 semaine plus tôt
Orientation sexuelle : Bi à tendance hétéro, ou l'inverse ?
Genre :

Hétéro "ouvert" ou bi : faut-il tester les 2 types de relation pour savoir qui on est ?

Messagepar nordenfels » 1 semaine plus tôt

Bonjour à toutes et tous :)

Je suis un homme de 25 ans, en couple depuis deux ans et demi avec un autre homme de 24 ans. Pour me qualifier, j'hésiterais non pas entre "bi" et "gay", mais plutôt entre "bi" et "hétéro (très) ouvert". J'aimerais mieux me connaître car je pense (ou plutôt j'espère) que cela me permettrait d'envisager l'avenir de ma relation avec mon copain plus sereinement. En effet, je suis attiré par les femmes tandis que, à l'exception notable de mon copain et à de très rares autres exceptions près (exceptions remontant à l'adolescence), les hommes ne m'attirent ni amoureusement, ni sexuellement. Mon problème est que j'ai très envie de découvrir l'amour physique (et peut-être aussi le sentiment amoureux ?) tel qu'on peut le(s) vivre avec une femme, n'ayant encore jamais vécu cela, mais je ne souhaite pas faire souffrir l'homme que j'aime.

Résumé de mon passé amoureux :
Avant d'être avec mon copain, je n'avais eu aucune relation (ni physique, ni sentimentale), et la gent féminine captait toute mon attention (outre mes relations amicales bien entendu).
J'étais tombé amoureux à de nombreuses reprises, mais mes sentiments n'étaient jamais réciproques, du moins jamais les fois où j'avais "pris le risque" d'en faire part à l'élue de mon cœur.

Lorsque j'ai rencontré mon copain, nous avons d'abord été amis pendant cinq mois, avant qu'il ne me confie son homosexualité. Après l'avoir "cuisiné", j'ai su qu'il était vierge et impatient de vivre sa première expérience. Je lui ai ensuite demandé si je lui plaisais, ce qu'il m'a avoué à demi-mot. Plutôt émerveillé par cette grande première (personne ne m'avait jamais fait savoir que je lui plaisais), je lui ai dit que, s'il en avait lui aussi le désir, je serais heureux que nous vivions notre première expérience sexuelle ensemble. Je lui ai alors fait comprendre que pour moi cela serait "purement physique", que s'il acceptait il ne devait pas s'attendre à plus que cela. Me croyant/me sachant hétéro, il a été surpris de ma proposition, mais il l'a acceptée sans hésiter.

À mon réveil le lendemain matin de notre première nuit ensemble, j'ai été pris de remords : j'avais pris beaucoup de plaisir mais je culpabilisais de lui avoir "volé sa virginité" alors même que je n'étais pas amoureux de lui, ou du moins que je n'étais pas sûr que ce que je ressentais pour lui soit plus qu'une simple tendresse. Je lui en ai fait part et il m'a rassuré en me disant qu'il avait lui aussi beaucoup apprécié ce moment et qu'il ne regretterait rien, quoiqu'il advienne par la suite. Nous avons donc continué à coucher ensemble.

Progressivement, mes doutes sur la profondeur des mes sentiments se sont estompés, et nous avons commencé à vivre notre relation comme celle de n'importe quel couple gay. Il a fait son "coming-out" auprès de ses parents, tandis que j'ai annoncé aux miens ma bisexualité, et chacun de nous a présenté sa famille et ses amis à l'autre.

Malgré l'évolution qu'a connu notre relation depuis son commencement, mon désir de découvrir "l'amour au féminin" ne m'a jamais quitté, ce que je ne lui ai jamais caché. Il s'en inquiète (peur que je le quitte pour une femme) et moi aussi (peur de le faire souffrir si cela se produisait).

Ce désir, dont je suis incapable de me détacher et auquel j'ai bien peur de céder tôt ou tard, fait-il de moi un hétéro (et non un bi), ou plutôt un libertin ?
Est-il la preuve que mon amour pour lui n'est pas si authentique que cela, ou pourrait-il s'agir d'un simple fantasme qui disparaîtrait si je l'assouvissais ?

Un grand merci à celles et ceux qui auront pris la peine de me lire et merci par avance de vos réponses, témoignages et réactions. :)
chatnoir

Re: Hétéro "ouvert" ou bi : faut-il tester les 2 types de relation pour savoir qui on est ?

Messagepar chatnoir » 1 semaine plus tôt

hétéro non, mais bi désirant explorer un autre aspect de sa sexualité/sentimentalité oui.
Certain.e.S bi.e.s ont besoin de vivre simultanément ces multiples attirances, peut être est-ce le cas pour vous et je ne vois pas en quoi vouloir vivre cela diminuerait l'amour que vous éprouvez pour votre ami. Vous ne seriez même pas en train de vous poser toutes ces questions si ce n'était pas le cas.
Le polyamour existe.
Vous allez devoir discuter avec votre compagnon encore. Pour voir si vous êtes ok pour que vous puissiez expérimenter. S'il refuse, négociez rassurez le encore plus. S'il refuse, je ne peux pas décider pour vous. Mais votre besoin est présent et ne vous lâchera pas. Parlez lui de votre ressenti.
nordenfels
Bizutage
Bizutage
Messages : 2
Enregistré le : 1 semaine plus tôt
Orientation sexuelle : Bi à tendance hétéro, ou l'inverse ?
Genre :

Re: Hétéro "ouvert" ou bi : faut-il tester les 2 types de relation pour savoir qui on est ?

Messagepar nordenfels » 1 semaine plus tôt

Merci Chatnoir pour votre réponse, qui m'aident vraiment. Cela me rassure de voir que vous ne considérez pas mon désir de découvrir l'amour avec une femme comme incompatible avec les sentiments que je porte à mon copain. Je vais tenter de mettre en pratique vos conseils en reparlant de tout ça avec lui.
D'ici-là, si d'autres âmes charitables sont prêtes à me donner leur point de vue, je suis bien sûr tout ouïe :)
Merci !
Avatar du membre
djune
Bigoudi
Bigoudi
Messages : 174
Enregistré le : 1 année plus tôt
Orientation sexuelle : Bi, mais pas Tri
Localisation : Ile-de-France
Genre :
Âge : 38

Re: Hétéro "ouvert" ou bi : faut-il tester les 2 types de relation pour savoir qui on est ?

Messagepar djune » 1 semaine plus tôt

Votre homme vous a t-il parlé des projets d'avenirs qu'il envisage avec vous ?

Et, est-ce que ce que lui entrevoit pour " Votre couple " prend en compte votre "bisexualité /hétérosexualité ouverte" ?
(que vous ne lui avez pas caché de base)


Cette femme semble être un fantôme pour le moment... (non ?)

> Imaginons donc une femme qui vous désire, mais qui n'inspire chez vous aucune attirance particulière.
Allez-vous la suivre et expérimenter avec elle la sexualité hétéro ?

> Imaginons une femme qui vous plaît. Vous êtes pas du tout son type, mais flatée de votre intérêt, elle accepte une relation sexuelle avec vous ?
Allez-vous la suivre et expérimenter avec elle la sexualité hétéro ?

[ Où je veux en venir ?! Diable, je ne sais pas. Mais vous tendez la boule à neige là, alors forcément...... :| Pardon]
Avatar du membre
Shaden
Biberon
Biberon
Messages : 46
Enregistré le : 2 mois plus tôt
Orientation sexuelle : Bi
Genre :
Âge : 26

Re: Hétéro "ouvert" ou bi : faut-il tester les 2 types de relation pour savoir qui on est ?

Messagepar Shaden » 6 jours plus tôt

Bienvenue Nordenfels,

J'ai coché "bisexuel". Car selon moi, tu l'es. Tu es entièrement capable de vivre avec homme, et tu envisages clairement d'avoir une relation amoureuse avec une femme. Tu es intéressé par elles depuis toujours, tout comme tu as pu l'être envers les hommes il y a quelques années. L'être moins aujourd'hui ne signifie pas que tu es plus hétéro. Tu es bisexuel, ça me semble évident (après pour la tendance... plus l'un ou l'autre ? Bon... est-ce vraiment important ? Perso, j'ai l'impression que ça peut être changeant au cours de notre vie...).

Là où le problème se pose, si on peut l'appeler ainsi, c'est que tu n'es visiblement pas amoureux de lui. Tu ressens beaucoup de tendresse, une forme d'amour, mais pas l'Amour avec un grand A (que tu visualises plutôt avec une femme, si je comprends bien ?). Là-dessus, seul l'avenir te "répondra".

Tout comme Chatnoir, en attendant je te conseille également de discuter avec ton compagnon. Tu l'apprécies énormément, vous vivez quelque chose depuis un an, mais apparemment tu aimerais découvrir de nouveaux horizons et trouver l'amour. C'est avec lui qu'il va falloir en discuter, ne serait-ce que par respect pour qu'il ne tombe pas de haut si un jour tu lui annonces que tu as trouvé quelqu'un d'autre...

Retourner vers « Bisexualité : votre cas personnel »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 6 invités